Les reportages du Fourneau

Résidence de Nicolas Turon à l’école Kerbernard (Brest)

Les reportages et contributions

Le parcours artistique et culturel imaginé par Le Fourneau pour les élèves de l’école Kerbernard vise à leur faire apprécier le plaisir que procure la rencontre avec l’art et découvrir les spécificités du processus de création dans le domaine des arts de la rue, à travers une résidence d’artiste au sein même de leur établissement et à travers des rencontres régulières avec d’autres équipes artistiques en résidence de création au Fourneau.

En associant, tout au long de l’année scolaire 2015-2016, l’artiste Nicolas Turon autour de sa création « Le Roman de la Rue », les élèves vont assister à plusieurs étapes de création afin de comprendre le processus dans son ensemble et d’entrer dans les coulisses du projet.

« Le Roman de la Rue », est spectacle vivant sous la forme d’un roman à implications réelles. Cet acte artistique un peu fou est le fruit de plusieurs années de travail, puisqu’au fil de ses expériences liées à l’espace public, l’auteur a consigné des textes dans des carnets, qui constituent la trame initiale de son « Roman de la Rue ». A partir de cette base écrite, l’artiste choisit d’habiter divers lieux pour poursuivre l’écriture, les rencontres qu’il y fera venant nourrir son récit. En venant s’installer en résidence au sein de l’école brestoise Kerbernard, l’artiste propose d’associer les élèves au plus près de son processus de création.


Photo : Clément Martin
Ses interventions mêleront des tables rondes autour de son livre en cours d’écriture avec des ateliers de transmission, écriture d’une part et pratique théâtrale d’autre part. Le texte en sera le principe moteur, avec l’idée de libérer l’imagination des élèves, sur le papier puis sur le plateau. A l’issue des périodes de résidence au sein de l’établissement, un temps de restitution sera préparé avec les élèves afin de montrer l’aboutissement du travail commun. Ce temps fort sera l’occasion de faire rayonner le projet par-delà les murs de l’école, et d’inviter les parents d’élèves, les habitants du quartier, les centres sociaux alentours à participer à cette restitution.

Au cours de l’année scolaire, différentes actions seront donc envisagées :

1/ DÉCOUVERTE DES ARTS DE RUE A TRAVERS LES VISITES DU CNAR LE FOURNEAU

Au cours de l’année scolaire 2015-2016, les élèves de l’école Kerbernard auront l’occasion de venir à plusieurs reprises découvrir le lieu de fabrique brestois, rencontrer des compagnies en résidence au Fourneau (répétitions ouvertes suivies d’une discussion entre élèves et artistes, rencontrer l’équipe professionnelle du Fourneau, avec une présentation rapide de chacun et de son rôle dans la structure...


2/ LES TEMPS DE RÉSIDENCE DE NICOLAS TURON

Nicolas Turon viendra au sein de l’établissement scolaire en résidence d’écriture autour de son projet de création « le Roman de la Rue ». Il habitera l’école Kerbernard au sens propre, en s’y installant à 3 reprises durant 1 semaine avec son mobilier en carton (une table, un lit et une vingtaine de tabourets). Il prendra ses repas de midi à la cantine de l’établissement, et invitera chaque soir, à tour de rôle, des parents d’élèves à venir partager le dîner avec lui. La présence de cet auteur va donc générer interrogations, mystères et curiosité pour les élèves mais aussi leurs proches et bousculer la vie quotidienne.
A son arrivée, il offrira à chaque élève un carnet, dans lequel les enfants consigneront leurs notes au cours de l’année scolaire (pendant les ateliers d’écriture mais aussi en dehors des périodes de résidence). Ce carnet sera le fil conducteur du projet et permettra aux élèves de garder un lien avec l’auteur même en dehors de sa présence dans l’établissement.

Photo Maxime Lehembre

Durant les périodes de résidence de création, Nicolas Turon proposera des ateliers d’écriture et de théâtre qui inviteront les élèves à raconter leur école et leur quartier en tant que tel : le paysage urbain, la place de l’habitant dans sa ville, les rencontres qu’on y fait, etc.

Au cours de la troisième période de résidence, l’artiste sera accompagné du photographe Clément Martin. Ce photographe suit l’ensemble du processus de création du « Roman de La Rue » ; il est présent à chaque étape de création et les portraits qu’ils réalisent feront partie de l’implication réelle du roman. A Brest, il réalisera également des tirages immédiats sur lesquels les enfants apparaîtront.

3/ LE TEMPS FORT FINAL

La dernière semaine de résidence de Nicolas Turon, dans le courant du mois de mai, sera essentiellement consacrée à la préparation d’un temps de restitution public dans le quartier.

Grenier/Archives

Retrouvez toutes les archives
du Fourneau avant 2013 :

archives.lefourneau.com

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane - 29200 Brest

Tél. +33 (0)2 98 46 19 46 | Fax. +33 (0)2 98 46 22 76

Contact | Mentions légales | Plan du site | Site réalisé avec SPIP