• Actualité précédente
  • Retour accueil
  • Actualité précédente

ÉDITO : Au coeur de la société

vendredi 3 avril 2015

Les activités artistiques représentent une énergie culturelle originale, ferment actif du vivre-ensemble. Les actions menées dans l’espace public en prise directe avec la population représentent une myriade de courants esthétiques : les pratiques y sont exigeantes et développées dans leurs plus grandes diversités.

Avec l’ensemble des arts vivants, les arts de la rue représentent une force sociale, une chance économique et un vecteur de réduction des inégalités.L’implication active des habitants sur les territoires en est une parfaite illustration : elle nécessite de longs temps d’écoute, de co-écriture, de repérages et de préparation. Et ce travail finit par porter ses fruits.

La Culture est notre bien commun, pour nous, pour nos enfants, soyons debout dans nos têtes, dans notre chair, exprimons nos opinions et les valeurs auxquelles nous tenons, ensemble parce qu’il fait plus chaud et que l’on y voit mieux, avec les artistes, poursuivons nos rêves, nous n’avons pas peur, nous sommes vivants.

Nous empruntons à OpUS, l’Office des Phabricants d’Univers Singuliers, la sagesse des paroles de Raoul Huet qui disait toujours : « la culture, mon petit, c’est comme une petite graine qui pousse dans ton jardin intérieur. Elle grandit, elle grandit et elle sert à te protéger contre la connerie ». Aujourd’hui, il ajouterait certainement : « la cultiver ensemble sert à nous protéger de la barbarie... »

Brest, le samedi 21 mars 2015,
Michèle Bosseur, Caroline Raffin et Claude Morizur

Lire la lettre trimestrielle

Documents joints