SPPI, VIOLENT

Création 2023 - Tréguier (22)

[RÉSIDENCE] du 13 au 23 mars 2022 à Moncontour (22) avec Rue dell Arte dans le cadre du RADAR

Société Protectrice des Petites Idées (SPPI)

Née en 2014 à Guingamp, la Société Protectrice des Petites Idées est une association composée des membres d’un bureau, d’artistes, d’une technicienne et d’une chargée d’administration. L’équipe artistique partage un intérêt pour les sous-cultures et les esthétiques émergentes, un même niveau d’exigence et un goût pour le travail méticuleux, une écriture scénique inhérente à la combinaison de ses membres, indissociables de ses auteurs.

VIOLENT

VIOLENT est un espace où les fantasmes sont invités mais où le contrôle et la maîtrise seront refoulés à l’entrée. Dans un capharnaüm polychromé où tout objet a été choisi avec soin, voire peint à la main, deux presque jumelles mènent une exploration effrénée de la notion de surenchère (matérielle, émotionnelle, physique, dramaturgique…) Le public regarde le sens se dissoudre et constate peut-être qu’au final il ne lui manquera pas tant que ça. Le duo de VIOLENT fabrique des contextes où les rapports entre les protagonistes changent aussi vite que les situations, mais où le fluide qui circule entre les comédiennes ne s’en trouve pas altéré.

Extrait du poème de Gus Sauzay à propos de VIOLENT :

(…)
ÇA VA TROP VITE
LE CERVEAU S’ÉCHAPPE PAR LE NEZ
(…)
(EN GROS LES DEUX FILLES ELLES SONT TOUJOURS FLOUES SUR LES PHOTOS) ELLES SONT CHARGÉES
(…)
ATTENTION J’ARRIVE EN ROLLER DIT LA BEAUTÉ
MAIS TOUT LE MONDE RIGOLE ET C’EST LE CARNAGE
C EST VIOLENT LA BEAUTÉ
LES DEUX FILLES ELLES BOUGENT
ELLES PLEURENT ELLES CRIENT ELLES FROTTENT LA BEAUTÉ
MONTEZ MONTEZ VOILA LA VIE EN CHUTE LIBRE
C EST LÀ OÙ J’AI APPRIS À PLONGER
DIT LA BEAUTÉ EN MONTRANT SON CUL
MAIS ON PEUT AUSSI JOUER DEHORS
DIT CELLE QUI TOMBE TOUS LES MATINS EN OUVRANT LES VOLETS
« POURQUOI ELLE FAIT ÇA ELLE EST CON OU QUOI »

LA PAROLE À...
Dans le cadre de la rédaction du Livret de Bord février-juin 2022, nous avons posé quelques questions à Aude Martos et Nanda Suc, à la conception du spectacle VIOLENT.
Retrouvez l’interview dans les Reportages du Fourneau

ÉQUIPE

Conception et jeu : Aude Martos, Nanda Suc / Coordination et création lumière : Aleth Depeyre / Visuel, vidéo, soutien artistique : Federico Robledo / Regard extérieur : Chloé Derrouaz / Dessin, conseil esthétique, scénographie : Julia Cholet / Conception et construction des mécanismes : Frédérique Melin / Modelage bulldog Mécanique : Marianne Millet / Costumes  : Héloïse Calmet / Son, conseil création : Mahdi Azema / Poète  : Gus Sauzay

PARTENAIRES

Production  : Les productions libres / Partenaires  : Le Fourneau - CNAREP - Brest, Rue dell Arte - RADAR - Moncontour, L’avant-scène - Cognac, Pôle Régional du cirque - Le Mans, Théâtre du Champ au Roy - Guingamp, Le Petit Écho de la Mode - Châtelaudren, Centre Culturel de La Ville Robert - Pordic, Bleu Pluriel - Tregueux, La Martofacture - Sixt-sur-Aff, Le CREA - Saint-Georges-de-Didonne, Furies - Châlons-en-Champagne, Agglomération de Saint-Brieuc, Région Bretagne, La Briche foraine – Saint Denis

UNE RÉSIDENCE ACCUEILLIE SUR LE RÉSEAU RADAR

Le Réseau d’Accompagnement Des Arts de la Rue en Bretagne prend appui sur 6 partenaires organisateurs de festivals ou saisons d’arts de la rue, répartis sur les quatre départements bretons. Accueillies en résidence chez un des partenaires et accompagnées financièrement par Le Fourneau, avec le soutien de la Région Bretagne, les compagnies sont ensuite diffusées dans certains festivals du réseau !

Les partenaires du RADAR :
- Rue des Arts (Pays de Vitré, 35)
- Les Jardins de Brocéliande (Bréal-sous-Montfort, 35)
- Rue Dell Arte (Pays de Moncontour, 22)
- Les Esclaffades (St Helen, 22) & Renc’Arts sous les remparts (Dinan, 22)
- Avis de Temps Fort ! (Port Louis, 56)
- La Loggia (Saint Péran, 35)

EN SAVOIR PLUS

- Découvrez le site internet de la compagnie

crédit : Frederico Robledo