"Humains parmi les bêtes", promenade sonore en territoire kerhorre

Voir les reportages du Fourneau

[INAUGURATION]

Dimanche 22 mai 2022 sur le parvis de la Médiathèque François-Mitterrand du Relecq-Kerhuon
Départs possibles entre 10h et 12h30 et entre 14h et 17h30
Durée de la promenade sonore : 1h20
Accès libre et gratuit | Tout public (à partir de 8 ans)
Munissez-vous d’un smartphone bien chargé, d’un casque ou d’écouteurs par personne
Casques et lecteurs mp3 peuvent être prêtés, dans la limite des stocks - Réservation obligatoire : mediatheque@mairie-relecq-kerhuon.fr

Arpenter la ville, interroger son histoire, son architecture, découvrir des espaces inconnus, des quartiers éloignées... Avec cette promenade sonore intitulée Humains parmi les bêtes, le collectif rennais Ars Nomadis, Le Fourneau et Le Relecq-Kerhuon portent un nouveau regard sur la ville au travers d’un parcours mêlant fiction et réalité.

PROMENADE SONORE EN TERRITOIRE KERHORRE

Dimanche 22 mai... Prenez date et posez un nouveau regard sur la ville de Le Relecq-Kerhuon en découvrant une œuvre originale et sensible : Humains parmi les bêtes. Une création artistique où le·la promeneur·euse, muni·e d’un casque (avec un smartphone ou un lecteur MP3) est invité·e à entrer dans une relation intime avec la ville. De nouvelles représentations du territoire émergent, révélant le potentiel poétique des espaces de vie et questionnant les dimensions subjectives, sensorielles, imaginaires, émotives de la cité.
Un format de diffusion artistique inédit où les promeneur·euse·s sont invité·e·s à entrer dans une relation intime avec la ville.
À l’issue de cette journée d’inauguration la promenade sonore sera en libre en accès libre et gratuit à destination de tous les curieux·ses avides d’instants poétiques et de balades

LE COLLECTIF ARS NOMADIS

Basé à Rennes, Ars Nomadis est un collectif de création sonore en espace public. Il fabrique des fictions sonores qui prennent la forme de promenades uniques dans la ville investie. Ces contes urbains s’inspirent du réel pour proposer une interprétation subjective d’un territoire en impliquant des habitant·es dans sa conception. Entre novembre 2021 et mai 2022, les artistes sont présents sur le territoire kerhorre pour 6 sessions de résidences et d’ateliers embarquant 12 habitant·es, associé·es à l’ensemble des étapes de la création.

Direction artistique : Antoine Beaufort / Scénario et textes : Antoine Beaufort, Laure Chatrefou, Anne Lalaire, Antoine Pinçon, Alexandre Rubin / Composition et direction musicale  : Alexandre Rubin / Montage  : Laure Chatrefou et Antoine Pinçon / Mixage  : Antoine Pinçon / Coordination : Anne Lalaire

Participant·es au projet

Interprètes musique
Aymeric Berriau, Éléonore Brassaud, Gwénaëlle Cabon, Isabelle Carrega, Riccardo Dalla Bernardina, Amandine Fily, Antoine Germain, Maiwenn Glais, Alexis Henaff, Marianne Heurtaux, Thierry Kerleroux, Marine Le Buzulier, Lilou Le Cam, Bruno Le Gall, Thibault Migadel, Emérence Moreau, Mathys Petitjean, Célestine Pillard, Dominique Polard, Didier Roux, Tomoko Uemura, Adélaïde Villetard, Marie Wiatrowski

Musiques additionnelles Pierrick Biffot, Mathieu Courteille, Annaig Drion, Mael Tshimbao-Bin

Et la participation de Pascale Aeby, Guillaume Beaugé, Gilles Berthou, Mathilde Boderiou, Josselin Boireau, Claudie Bournot, Lalou Cadiou Thirion, Philippe Calvez, Gérald Charpentier, Alexis Dumais, Virginie Even, Jacky Gallou, Jacques Grall, Bernard Guéguen, Jean-Yves Laot, Lucie Laot, Tinaïg Le Bolc’h, Claire Le Bras, Guilvic Le Cam, Céline Le Gall, Éléanor Le Gall, Jean-Noël Léost, Assia Maameri, Stéphane Marchand, Isabelle Mazelin, Elouan Pennarun, Jean-François Peray, Laurent Péron, Jean-René Poulmarc’h, Caroline Raffin, Julien Saout, Monique Sithamma, Stéphane Sourdet, Laurent Troadec, Christophe Uguen

Merci à La Pluie Qui Chante, au Conservatoire de Brest métropole, aux Amis de la Maison des Kerhorres, à Bretagne Vivante, à la Carène, aux Amis du Bateau Kerhorre, à l’IUEM, aux Plaisanciers du Stear, au Groupe Mamalogique Breton, à Ultra, à la Médiathèque François Mitterrand, à Marie-Hélène et Jean-François Peray, Serge et Liliane Cocaign, Bernard et Annette Jacolot

Merci également à Joëlle Zask et aux éditions Premier Parallèle pour les citations de l’ouvrage « Zoocities, des animaux sauvages dans la ville » (2020)

EN SAVOIR PLUS

- Découvrez le site internet du collectif Ars Nomadis

- Explorez le dernier carnet de bord sonore réalisé par Léa Forand, chargée de médiation en service civique au sein du collectif