Le Fourneau accueille de nouveau des résidences d’artistes mais reste fermé au public. Plus d’infos...

"Navigation à vue..." : Message de Caroline Raffin, directrice du Fourneau, le 11 mai 2020 à 09h09. Plus d’infos...

La saison printanière et estivale de théâtre de rue est annulée. Plus d’infos...

  • Actualité précédente
  • Retour accueil
  • Actualité précédente

Notre ambition commune est celle d’une utopie poétique en partage

vendredi 23 février 2018

Le livret de bord janvier/juin 2018 du Fourneau est sorti !

Cliquez-ici pour le feuilleter et le télécharger, et découvrez les compagnies que nous accompagnons durant ce premier semestre, et les rendez-vous que nous vous donnons dans les espaces publics bretons.

Édito

Après plus de 30 années d’engagement passionné, Michèle Bosseur et Claude Morizur confient la barre de leur valeureux navire Le Fourneau à une nouvelle équipe. Je souhaite leur rendre hommage.

Un changement de direction n’implique pas nécessairement de modification du "cap utopique" poursuivi, surtout quand celui-ci vous donne la liberté d’impulser de nouvelles voies : "imaginer des circulations nouvelles d’œuvres et de publics avec les artistes qui inventent dans les lieux infinis des espaces publics ; se jouer de l’espace et du temps ; créer durablement des liens artistiques et humains entre artistes d’ici et de là-bas, habitants et élus".
Ce sera l’option choisie, expérimenter avec les artistes créateurs de nos espaces communs en élargissant l’horizon de la création artistique hors les murs, en suivant des itinéraires encore méconnus, en faisant confiance à de jeunes boussoles pour tracer de nouveaux sillages.

L’identité du Fourneau, son âme, constitue un extraordinaire capital à partir duquel un projet artistique innovant peut se développer. Tel un organisme vivant, nous proposons de le faire évoluer afin de le préparer à son arrivée aux Capucins prévue en 2023.
Grâce aux compétences de notre équipe et avec le soutien de nos partenaires, nous continuerons à activer des dynamiques humaines et à agir sur le développement local, social et culturel des territoires de Bretagne et d’ailleurs.

Notre ambition commune est celle d’une utopie* poétique en partage, où se cultive grâce aux artistes la prise de conscience, de soi et des autres, où interfèrent l’époque et la mémoire, l’énergie et le souffle du vivant.

Au plaisir d’entamer ce nouveau tome de l’histoire du Fourneau avec vous !
Dès le mois de mars, les artistes de Jeanne Simone et de La Hurlante nous emmènent dans les rues de Brest avec leur regard singulier sur le monde pour bousculer nos habitudes et questionner nos certitudes.
Découvrez au fil de ce livret de bord les multiples rendez-vous que nous vous avons concoctés jusqu’en juin : les expérimentations publiques des compagnies en création à Brest, à Molène, à Sizun, à Port Louis et à Moulins ainsi que les 3 dimanches du Printemps des Abers à Le Drennec, Landéda et Bourg Blanc.

Caroline Raffin, directrice du Fourneau

* « L’utopie n’est pas de l’irréalisable. L’utopie est le possible non encore réalisé. » Ariane Mnouchkine