Le Fourneau accueille de nouveau des résidences d’artistes mais reste fermé au public. Plus d’infos...

"Navigation à vue..." : Message de Caroline Raffin, directrice du Fourneau, le 11 mai 2020 à 09h09. Plus d’infos...

La saison printanière et estivale de théâtre de rue est annulée. Plus d’infos...

  • Actualité précédente
  • Retour accueil
  • Actualité précédente

La triste histoire du maire qui annule une commande publique à un artiste qui dérange

mardi 10 janvier 2017

"Les artistes que nous invitons sont libres et impertinents : ils génèrent du sens, interpellent avec force, humour, poésie ou dérision les habitants dans leur quotidien" : nous nous plaisons à le répéter à chaque occasion. D’autant plus qu’avec La Loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, la "liberté de création" est récemment devenue une liberté publique, au même titre que la liberté d’expression ou la liberté de la presse.

Mais en ce début 2017, la diversité des paroles et des points de vues n’aurait elle plus sa place en certaines terres bretonnes ? Les artistes devraient ils adhérer à tout point de vue à la vision de la municipalité pour avoir le droit de travailler et de créer dans leur ville ? Afin que la triste histoire du Maire qui annule une commande publique à un artiste qui dérange ne se renouvelle pas, il est de notre devoir républicain d’exprimer notre soutien à Ronan Le Fur et au Collectif douarneniste Banannée 2017.

Nous vous invitons à signer et faire signer par ici la Lettre ouverte à Mr Philippe Paul, Sénateur Maire de Douarnenez.