Prévention COVID-19

Le Fourneau est fermé et suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre
Plus d’infos...

  • Actualité précédente
  • Retour accueil
  • Actualité précédente

Hommage à Kerfi

mardi 28 novembre 2017

Peinée par le décès de Kerfi Trouguer, l’équipe du Fourneau tient en ce 28 novembre 2017 à s’associer aux nombreux témoignages qui saluent la carrière de ce musicien, comédien, homme passionné et artiste à tout faire qu’elle a eu plaisir à accompagner à maintes reprises.

En 2001, c’est sous le nom des "Pilleurs dépaves", que Kerfi est en résidence au Fourneau avec Momette pour Rue machaho. Quelques années plus tard, avec le El Kerfi Marcel il fait une halte à Guerlesquin, lors de la tournée du Mai des Arts 2009, pour Le concert des cloches. Devant leur caravane à l’allure spatiale, les deux musiciens burlesques nous convient à un remarquable voyage musical.

Avec l’Affaire Foraine, il travaille une nouvelle création, Les Marées foraines, au Fourneau en 2011, puis à Moulins en 2012. Sous l’impulsion notamment de Jérôme Bouvet, cette installation-spectacle devient Le Marché de la carcasse dont la première est présentée au public des Rias à Quimperlé en 2013. Retrouvez la malice de Kerfi lorsqu’il évoque le processus de création de ce spectacle à notre micro avec Isabelle L’Helgoual’ch.
En 2015, c’est avec la compagnie Gigot Bitume, que Kerfi, "l’architecte sonore", revient en résidence au Fourneau pour L’irrésistible charme du BTP aux côtés de Ronan Le Fur.

"Kenavo Trougu, l’ancien, le pêchou, le forain en rade. Puissions nous en ces circonstances nous habiller de fête pour conforter tes Proches. Entouré d’amis proches ou lointains, de villageois d’ici ou d’ailleurs, tu es à tout jamais entré dans la légende sous l’œil des hommes-poissons que tu chérissais tant !"

Photo Rias 2013 Jean Pierre Estournet