Actualités

  • ÉDITO : Ecrire, fabriquer et raconter des histoires, au plus près des habitants ...

    vendredi 4 avril 2008

    « Je fais le métier d’artiste dans la rue parce que j’aime les gens ». Cette formule de Pierre Berthelot, co-fondateur de Générik Vapeur, habite le quotidien de tous ceux qui, professionnels ou bénévoles, mettent en oeuvre le projet du Centre National des Arts de la Rue, le Fourneau. Il s’agit de faire entrer en résonance le processus de création et le territoire qui l’entoure, de créer des rapprochements inventifs entre le travail des artistes et les populations.
    Les rituels de circulation répartis en (...)

    > Lire la suite

  • ÉDITO : Bonjourbonjour 2008, "La terre est bleue comme une orange" Paul Eluard

    samedi 9 février 2008

    Sur la durée du Temps des arts de la rue (2005-2007), le Ministère de la Culture a mené, en lien étroit avec les professionnels concernés, une concertation constructive permettant une meilleure structuration de ce secteur de la création. Selon les conclusions de la Ministre Christine Albanel, « en 2008, cette impulsion doit se prolonger et se consolider »...
    C’est pourtant dans un contexte de désengagement de l’Etat que débute l’année artistique et culturelle de notre pays : absence de paroles fortes, (...)

    > Lire la suite

  • ÉDITO : BONJOURBONSOIR l’Automne 2006 (Ecritôt automne 2006)

    mardi 26 septembre 2006

    Les mois d’automne sont « temps de bilans et de perspectives » pour les artistes et les passeurs qui ont choisi l’espace public et le contact direct des populations. Pour le Fourneau, les réunions de travail du [Comité national de suivi du « Temps des Arts de la rue »|http://www.tempsrue.org/], du tout nouveau « réseau des CNAR » ou de la Fédération des arts de la rue alternent avec des rendez vous professionnels comme le Panorama des chantiers de la FAIAR à Marseille.
    En Bretagne, le Vaisseau de la (...)

    > Lire la suite

  • ÉDITO : BONJOURBONSOIR l’Automne 2005.

    mardi 4 octobre 2005

    Une période clé s’est ouverte en 2005 pour les artistes et les passeurs qui ont choisi l’espace public et le contact direct des populations. Le « Temps des Arts de la rue », revendiqué par la profession au sein de La Fédération, vise à développer durablement ces nouveaux champs d’action. L’une des premières mesures du Ministère a été de nationaliser 9 Lieux de Fabrique, « nationaliser » étant employé ici dans le sens de « rendre d’intérêt national ». Avec l’Etat, nous construisons le texte cadre des « Centres (...)

    > Lire la suite

0 | ... | 440 | 450 | 460 | 470 | 480 | 490 | 500 | 510 | 520 | 530